Garou et bien plus encore
Hello !!

Surtout bienvenue dans notre cabane consacré à Garou et bien plus encore Wink
Ici tu retrouveras toute l'actualité de notre loup , ainsi que celles de d'autres artistes Smile
Pis tu trouveras aussi beaucoup de partage , de folie , de projets , de l'amitiée Wink alors n'hésites pas , et viens nous rejoindre au plus vite Smile !

Gros becs et au plaisir Smile

Garou et bien plus encore


 
AccueilPubs&PartenaireCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tournée en Live Bar : Lille le 19 Mai 2008

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Toufik
Bonne espérance
Bonne espérance


Nombre de messages : 567
Date de naissance : 01/06/1987
Age : 29
Localisation : Le Havre à la base
Réputation : -1

MessageSujet: Tournée en Live Bar : Lille le 19 Mai 2008   Lun 30 Mar - 19:36

19/05/2008, l’album Piece of my soul de celui que l’on surnome le Loup est enfin dans les bacs ! Depuis le temps qu’on l’attendait, notre attente est enfin récompensée à sa juste valeur.
Garou a démarré sa tournée en live-bar au Splendid de Lilles. Notre envoyé spécial (ça veut dire moi) a assisté au show et a été plus que comblé, d’après ses propos.

Voici le résumé de cette merveilleuse soirée :

17h30 : la journée de travail est finie, enfin ! Je vérifie mes « bagages » : billet d’entrée (surtout), appareil photo numérique, eau de toilette, argent. Tout est ok. Lilles, me voilà !
18h30 : arrivée à Lilles, stationnement délicat (forcément j’arrive après tout le monde), marche à pied forcée.
18h40 : début de la partie chiante de l’affaire : la file d’attente. La queue était longue. Remarque : tant mieux pour lui, c’est ce qui faut se dire, même si ça nous énerve parfois. J’ai eu tout le loisir d’observer la foule et j’en ai conclu qu’il y avait environ 60% de filles et 40% de garçons, ce qui est tout à fait honorable question mixité.

19h00 : passage de coup de téléphone aux parents et grands-parents, histoire de passer le temps.
19h40 : arrivée aux portes (enfin)
20h00 : placement dans la salle : au milieu de la fosse à droite de la scène, j’avais une vue comme ça.
A côté d’un type avec des pellicules sur sa veste… .

Non, je déconne c’est pas vrai ! :lol:

Le gag du jour : un écriteau complètement superflu indiquant « les appareils photos et caméscopes sont interdits ». Alors que tout le monde ou presque a pris un appareil photo sur lui. Ca criblait un max pendant le concert et les vigiles disaient rien. Tant mieux pour nous !
Mais les musicos tardent à venir. A plusieurs reprises, des groupies ont réclamé leur idole. Elles ont même inventé une chanson : « Si t’es un fan de Garou, frappe dans tes mains », sur l’air de « si t’es fier d’être strasbourgeois, frappe dans tes mains ». (c’était peut être vous, au fait ? )

20h30 : C’EST PARTI !!! What’s the time in New York city ?, première chanson de l’album anglophone, suivie de près par Take a piece of my soul, la chanson qui a donné son titre à l’album.
Puis, Garou papote un peu avec nous, disant que Lilles est le meilleur des publics (il dit ça dans toutes les villes, mais ça fait toujours plaisir à entendre) et que, pour les personnes qui comprennent pas l’anglais (« Parce que ça arrive … »), il allait quand même chanter en français ce soir.
« Jouer au Splendid me rappelle ma première fois où j’ai chanté accidentellement dans les bars… »

Et Je suis le même a fait son entrée, en tant que première chanson en français de la soirée.

Et à la fin de la chanson, toutes les lumières se sont rallumées d’un coup, nous dévoilant tous et toutes à ses beaux yeux.

Accidental l’a suivie. Le tout premier extrait de l’album anglais écouté et à mes yeux une chanson magnifique. Nananaaa naaa naaa…


Tirée du même album que Je suis le même, Des milliers de pixels a fait son entrée. J’étais ravi : je ne l’avais jamais entendu chanter celle-là en concert. Le seul truc, c’est que j’ai oublié les couplets tellement ça faisait longtemps que je l’ai pas écoutée !! Malin, ça…

Avant de la chanter, il a quand même tenu à la dédier à… euh… mince, qui déjà ? une poupée barbie ? non, pas loin… c’est vivant, dans les roses pâles de peau, c’est blond (sans doute faux) et ça commence par L … LORIE ! C’est ça ! (au fait, est-ce qu’elle était là ce soir là ?)

Puis Des milliers de pixels ont fait place à Reviens (où te caches-tu ?).

A ce moment là, j’étais déjà trempé de sueur (j’avais gardé mon manteau de cuir), j’ai dis : « allez hop, je l’enlève, je le mets par terre, qu’est-ce j’en ai à foutre ? ». Mais le pied dessus pour dissuader les mauvaises âmes éventuelles de toute tentative de chapardage.

Plus tard, une fille a commis le sacrilège de crier "A poil !" . Et Garou de répondre : "J'ai fais ça avant, mais j'ai beaucoup grandi depuis."

Maintenant un grand moment : Elvis Presley meet Paul McCartney. Effectivement, il nous interprète deux grands tubes de ses deux idoles. Le morceau de l’ex Beatle s’intitule Get back, et celui du King Suspicious mind.

Je crois me souvenir qu’il nous a parlé de son père à ce moment là. C’est lui qui a bercé Garou dans la musique en lui offrant sa première guitare à 3 ans et en chantant Elvis et McCartney devant lui. J’espère ne pas écorcher ses dires.

Puis les chansons s’enchainent :
Heaven’s Table, Plus fort que moi, Le temps nous aime.

Garou se retrouve tout seul sur scène : il s’est fait lâchement abandonné par les musicos (ça m’a rappelé le DVD live à Bercy où les musiciens le lâchent après le duo avec Céline).
Arrive Sous le vent (tiens, quand on parle du loup !)
Puis You and I. Les musiciens reviennent pendant la chanson. S'ils voulaient rester inaperçus, c'est raté les gars.

Viens le temps de Que l’amour est violent. Tendrement au clavier, d’abord… Puis l’explosion !!!
Bon, au moment de l’explosion au milieu de la chanson (la soudaine accélération du rythme), prendre des clichés nets = mission impossible.


A nouveau, Garou fait la causette. Il nous fait une petite comparaison entre le rock québécois et le rock français qui, d’après lui, sont difficiles à mettre en communs. Il nous parle d’Offenbach, rien à voir avec Jacques Offenbach le compositeur classique de la musique du french cancan (qu’on entend aussi dans le film Moulin Rouge !, mais passons, on est en plein hors sujet là ), il s’agit du groupe Offenbach qui apparemment est la référence même du rock au Québec. Après le blabla, la musique : il nous interprète du Offenbach en live.
A ce moment là, ceux qui ne le savaient pas encore ont pu découvrir le talent de Garou comme joueur d’harmonica.
Ca ne m’a pas surpris, j’étais déjà au courant qu’il en joue , mais jamais je ne l’avais vu en jouer sur scène avant ce soir. (au zénith de Caen, c’est à la trompette que je l’ai vu, souvenir, souvenir).

Puis ajoute à la fin : « mais le rock français est très bien aussi ». Là-dessus, deux extraits de rock français, donc. D’abord Eteins la lumière d’Axel Bauer, que je salue au passage, puis le non moins célèbre Allumer le feu de JOHNNY, salué lui aussi au passage.

Nouvelle prise de parole : « maintenant vous avez le choix entre deux choses : un blues très hard ou un blues très cochon ». Bon, je me souviens plus de ce qu’il a dit exactement, mais en gros ça sentait le blues, vous l’aurez compris :
Une dernière fois encore (personnellement le blues et moi ça fait deux, du coup j’aime pas cette chanson là, mais pour ce soir là j’ai fais une exception )
Au moment de la chanter, il s’est assis sur la scène juste devant le public de gauche. Dur, dur aussi de prendre des photos à ce moment là.

Puis un autre moment important où, contre toute attente, il a jumelé Come together des Beatles avec Belle de Notre-Dame de Paris. Ben pourquoi pas ?
C’est vrai que les deux morceaux commencent sur à peu près les mêmes notes de basse. Ecoutez les deux et comparez, vous verrez.

Viens ensuite All the way, une nouvelle chanson qu’il a lui-même écrite. Cette chanson parle pocker , du coup des spots ont projeté des images lumineuses en forme de jeu de carte en arrière plan. Mais j'ai pas de photos de ces images.

Puis Seul, bien sûr, LA chanson en français incontournable.

Puis un noir. Le public le réclame à nouveau. Sans blague, il va quand même pas nous quitter sans un rappel, non ? Ca se fait pas !
Le rappel était en fait deux rappels :
Burning, le rappel soft.
Et pour finir, Stand up ! En gros la touche finale du concert, LE gros morceau qui déchire tout.

Et c’est la fin. Les lumières se sont rallumés. Plus personne sur la scène, et bientôt plus personne dans la salle non plus.
Je vais me répéter, mais la soirée a dépassé toutes mes attentes, j’ai et je le répète été comblé par la performance d’un Garou en très grande forme. Il était heureux d’être avec nous au Splendid, ça se voyait dans son regard. J’espère qu’il en a gardé un bon souvenir et que ça l’a motivé pour la série de concerts à venir. Mais si, il en gardera un bon souvenir ! Nous aussi !
De plus, j’ai pu le voir de beaucoup plus près, par rapport au zénith de Caen où j’étais au dernier rang. Assez près pour voir son visage clairement, sans avoir à regarder sur des écrans (y en avait pas, c’était une petite salle).
Puis au niveau des éclairages, ils se sont servis, comme vous le verrez sur les photos. On a eu droit à toutes les couleurs.

Mais me direz-vous, où sont les photos ? Sur mon profil Facebook dont je vous donnerai l'adresse bientôt Wink

Quand j’en viens à parler des éclairages, c’est que j’ai épuisé le sujet de conversation. Dans ce cas, le mieux, c’est de m’arrêter. Et pour ça, je demande une standing ovation en l’honneur de ce concert :

C’était Garou au Splendid ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FlowerBénabarge
Version intégrale
Version intégrale


Nombre de messages : 14132
Date de naissance : 08/03/1984
Age : 32
Réputation : -3

MessageSujet: Re: Tournée en Live Bar : Lille le 19 Mai 2008   Lun 30 Mar - 19:42

merci pour le récit..très complet je dois dire..^^ ça replonge dans des souvenirs...lyonnais de live.bar!Smile



flower flower flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
liliglp
Passagers que nous sommes
Passagers que nous sommes


Nombre de messages : 40
Date de naissance : 10/06/1986
Age : 30
Réputation : 0

MessageSujet: Re: Tournée en Live Bar : Lille le 19 Mai 2008   Lun 30 Mar - 21:25

a trop bien
j'y ete aussi ca me manque c'etait tellement bien j'ai devant le micro au deuxieme rang
je veux i retourner
c'est vrai que c'etait un concert magique pleine de surprise j'ai adoré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mia
J'avais besoin d'être là
J'avais besoin d'être là


Nombre de messages : 3698
Date de naissance : 17/02/1978
Age : 38
Réputation : 0

MessageSujet: Re: Tournée en Live Bar : Lille le 19 Mai 2008   Lun 30 Mar - 21:34

Merci pour ce récit très précis. ah que de souvenirs... vivement qu'il nous refasse une tournée!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tournée en Live Bar : Lille le 19 Mai 2008   Aujourd'hui à 23:01

Revenir en haut Aller en bas
 
Tournée en Live Bar : Lille le 19 Mai 2008
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Orchestre National de Lille - Présentation Saison 2008/2009
» 12/04/2011 WITCHCURSE+GAE BOLGA+EVIL INVADERS, LILLE
» Johnny Hallyday le 28 Juillet 2012 à Lille
» Tournée de UDO
» 5 Avril 2010 - Barbatos + Blizzard + Mass Grave - Lille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Garou et bien plus encore :: Le grenier :: La boîte à souvenirs-
Sauter vers: